Je vous ai quitté Divemaster au Barracuda Club de Dakar avec l’ambition de continuer ma formation vers le grade d’Instructeur OWI en 2023 chez SSI.

Une année extrêmement riche en évènements autour de la plongée et une application directe de la règle « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué » …

Il va me falloir être synthétique pour résumer cette année …

Le Barracuda Club de Dakar a fermé ses portes me laissant orpheline : le patron Franck a quitté Dakar et l’instructrice Julie est retournée au Québec en Juillet.

Quelques « anciens » du centre avons regardé des alternatives pour reprendre cette activité ; mais rien de vraiment concluant pour assurer un futur à ce centre avec nos disponibilités assez aléatoires.

Ayant anticipé ce sujet de fermeture dès le mois d’Avril, je me suis rapprochée de l’Océanium de Dakar pour proposer mes services bénévoles à son patron Rodwan, quand je suis présente au Sénégal, un mois sur deux grosso modo, et que je veux occuper mes week-ends avec une passion !

Un Scuba Skills Update dans la piscine de l’Océanium

L’Océanium ayant prévu de passer sous la bannière SSI sur l’été, j’ai donc confirmé mon départ pour Bouillante au Centre Bleu Passion de Guadeloupe chez Jeoffrey avec un objectif très clair : devenir Open Water Instructor (OWI) SSI avec les spécialités Instructeur Decompression, React (1ers secours, RCP/DAE et Oxygénothérapie) et Deep.

Spécialités Indispensables pour qui veut accompagner des plongeurs au Sénégal dans nos eaux souvent difficiles et sans réel accès à des moyens de soins adaptés aux accidents de plongée.

Le stage à Bouillante a super bien démarré avec un crossover Divemaster PADI –> SSI et la découverte de la spécialité Décompression version SSI.

La vue depuis ma chambre à Bouillante. On fait plus désagréable pour se lever le matin.

Mais la situation s’est progressivement dégradée : un programme Instructeur (AI/ITC) mal (re)planifié et mal exécuté, un groupe disparate et peu motivant qui m’a tiré vers le bas, un manque cruel de répétition sur des exercices indispensables pour l’examen, un manque de repos entre les différentes étapes du programme. Et un manque de pratique et d’expérience de mon côté qui n’ont pas pu être compensés dans les trois semaines du stage un peu décousues.

Résultat des courses, je me suis présentée à l’Instructor Examination (IE) en étant particulièrement stressée, très fatiguée (crampes à répétition) et globalement pas prête, plus dans ma tête même si le physique avait du mal à suivre aussi (sportive encore mais 55 ans quand même).

Bien évidemment, premier exercice de l’IE jamais démontré pendant l’entrainement. J’échoue et je refuse le joker proposé par l’Examinateur Stéphane. Je ne veux pas tenter l’échec total et repartir dégoutée de la plongée. Je suis venue me former comme Instructrice, je ne suis pas venue pour un stage Commando.

J’ai quitté la Guadeloupe avec l’Assistant Instructor SSI en poche et trois spécialités d’instructeur importantes, la Navigation (comment retrouver son bateau), le React pour former aux secours et Sea Turtle pour avoir une meilleure compréhension de mes tortues de mer à N’Gor et partager avec les badass 🙂 !

Quelques jours après, maigre consolation, j’ai négocié d’être Instructrice de la spécialité Photo auprès de Stéphane chez SSI. Vu mon expérience en photo, c’était logique mais cela m’a surtout remotivé à continuer avec SSI et à ne pas renoncer à mon objectif initial.

Me voilà de retour à l’Océanium en Juillet. Je croise Erwan de Plongéquilibre qui vient de finir le crossover de l’équipe de l’Océanium. Frustrée de pas pouvoir réellement aider au développement du centre et des formations. Grrr.

Sur la période Aout-Septembre, je vais quand même certifier une quinzaine de personnes aux 1er secours, réaliser quelques Try Scuba (découverte de la plongée) et remettre à niveau quelques plongeurs certifiés (Scuba Skills Update).

Je me rapproche aussi du Nautilus qui est un Centre 5 Star PADI sur Dakar et qui organise une formation d’Instructeur PADI en Novembre. Après un petit stage de remise en forme en septembre au niveau Assistant Instructeur PADI (… sans difficulté particulière …).

Pas le choix, mon agenda (et mes finances) ne me permet pas de repartir ailleurs pour m’entrainer et repasser un nouvel IE version SSI. Donc il me faut prendre cette opportunité localement d’être Open Water Scuba Instructor (OWSI) PADI et puis de faire un Crossover PADI –> SSI que j’ai identifié en décembre sur Paris avec Erwan.

Le programme Instructeur (IDC) au Nautilus a été un vrai régal et je conseille vivement Hilda, la Course Director du centre, qui nous a amené tous au succès : un programme avec beaucoup de répétition sur les points importants, un programme qui a laissé le temps de se reposer et surtout un examen blanc sur 2 jours dans les conditions de l’IE, tellement il est préférable de faire les bêtises à ce moment là.

Dans les éléments clés de la réussite aussi, un groupe soudé, homogène et inspirant et nos tortues de mer curieuses pendant nos exercices dans la baie de N’Gor !

Au passage, l’Examinateur Chris qui avait eu vent de mon parcours, m’a félicité pour le Skills Parcours que j’ai réalisé en mode démonstration SSI. Merci Jeoffrey !

Je suis aussi la première femme certifiée OWSI par un centre en Afrique de l’Ouest 🙂 Petit plaisir personnel.

Six nouveaux instructeurs PADI avec l’Examinateur Chris, un allemand Instructeur TEC causant français!

Me voilà donc certifiée PADI Instructor et direction Plongéquilibre avec Erwan sur quatre journées au Centre Aqua92 pour le crossover PADI –> SSI. Erwan est juste phénoménal en Trainer et mon seul regret dans cette année 2023 sera de n’avoir pas eu l’occasion de faire directement ma formation avec lui !

Crossover done !

Dans quelques jours je serais de retour sur Dakar pour fêter le nouvel an et retrouver les badass de l’Océanium et finalement je suis doublement certifiée avec une meilleure compréhension du difficile métier d’Instructeur de plongée sous-marine.

Je ne pourrais pas terminer ce billet sans remercier ceux qui m’ont permis d’arriver à ce point.

Merci à Murakabay Maldives (Yakko, Marie et Ashraf) pour m’avoir relancé sur la plongée il y a tout juste deux ans, après 28 ans de pause.

Merci à mon rôle modèle l’instructrice Julie Bernier qui m’a inspirée pour continuer vers le monitorat.

Merci à Jeoffrey et Valentine qui m’ont fait découvrir le monde SSI dans un lieu magnifique, la réserve Cousteau.

Merci à ma Course Directrice Hilda du centre PADI 5stars Nautilus Diving Dakar, superbe organisation et séquences d’apprentissage dans l’eau !

Merci à Erwan, avec qui j’ai aperçu mes marges de progression …

Merci à tous de m’avoir menée au succès en 2023 !